samedi 18 février 2017

Mon teint avec Urban Decay - Déception?


J'avais tant entendu parler de ce fond de teint de chez Urban Decay. La quasi totalité des articles/vidéos que j'ai vu à son sujet vantaient ses mérites comme s'il s'agissait du meilleur fond de teint du moment. Alors forcément, ça donne envie n'est-ce pas.
Selon les blogeuses/YouTubeuses que je suis, il promet couvrance en restant quand même naturel, fini mat soyeux, tenue extrême, ne dessèche pas la peau.
Bon. J'ai la peau grasse. J'achète.


Je l'ai testé pendant deux mois en l'appliquant au beauty blender. Je possède la version noire, "pro" (n'ayant testé que celui ci, je ne saurai dire s'il existe une quelconque différence avec les beauty blender d'autres couleurs)(toujours est-il que c'est quand même bien pratique ces petites éponges).
Bref. Je suis hyper déçue. Pas du tout côté couvrance. De ce côté là, il est incroyable. Je n'ai jamais vraiment connu l'acné, mais ce que je cherche à camoufler, ce sont les marques de fatigue. Là, il ne reste plus aucune trace de manque de sommeil. Ni de rougeurs. Ni de dépigmentation. Ni de cicatrices. Tout ce que vous voulez, tout devient de la même couleur. Parfaitement uniforme.
Non, de ce côté là il est superbe. Ce qui me dérange, ce sont les pores qui sont marqués, tout comme les zones de sécheresse (personnellement autour de la bouche et autour des sourcils). Ça je le vois instantanément après l'application. En fin de journée, la matière a filé dans tous les plis du visage. Front, paupières, dessous de l’œil, autour de la bouche. Quand je passe mon doigt dessus, un amas de matière se retrouve sur le bout de mon doigt. Et pourtant, je porte une base et j'ai poudré avec une poudre libre (je trouve ces deux derniers produits très efficaces habituellement).



Question confort, ça va. Ni trop bien ni trop mauvais. On le sens en fin de journée mais je reconnais cet aspect un peu léger et confortable. 
Depuis peu, j'en ai un peu marre d'utiliser l'éponge car jai l'impression de perdre du temps à être obligée de la laver à chaque fois. Je suis passée au pinceau Real Techniques à poils courts et denses, le buffing brush. On obtient le rendu uniforme plus rapidement, donc c'est plus joli car on n'est pas obligé de travailler son teint pendant des heures comme avec l'éponge. En plus j'utilise moins de matière car le pinceau ne garde pas autant de produit que l'éponge.


Pour le remplacer, voici ma petite wishlist :
- Le Maestro de Giorgio Armani
- Le Diorskin Forever de Dior
- Le Teint Idôle Ultra Wear de Lancôme
- Le Re(marc)able de Marc Jacobs Beauty
- La crème teintée Velvet Matt de Nars

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire